Quelle Homologation pour les Chaussettes Neige ?

Nous avons réalisé, pour vous, un guide d’achat ainsi qu’un comparatif des meilleures chaussettes neige.

C’est un secret de polichinelle que de dire que les routes sont impraticables pendant l’hiver. La circulation en voiture devient non seulement difficile, mais aussi dangereuse.

Il faut donc poser des pneus neige sur son véhicule, cependant ce n’est pas toujours suffisant. Les chaines neige sont donc le recours ultime, mais là encore intervient un problème : toutes les routes ne sont pas chainables. La solution dans ce cas serait de s’équiper de chaussettes neige.

Les chaussettes neige offrent une bonne adhérence sur les pistes faiblement enneigées. Elles se déclinent en différents types que nous allons voir dans cet article.

Quelle Homologation pour les Chaussettes Neige

Nous nous attarderons ensuite sur la règlementation concernant l’homologation des chaussettes neige en Europe plus précisément en France.

Différents Types de Chaussettes Neige

Nous distinguons deux types de chaussettes neige : les textiles et les filets.

Les chaines neige textiles sont les plus répandues et les plus connues. Entièrement en textile épais et résistant (selon la marque), elles absorbent l’eau et l’évacuent par la suite grâce à la puissance centrifuge du roulement de la roue.

Les chaussettes neige filets ressemblent à s’y méprendre à des chaines neige. Mais ce sont bel et bien des chaines textiles. Elles sont plus ergonomiques que les précédentes, car leur filet en composites adhère bien sur la neige, mais aussi sur le givre.

Une règlementation spéciale entoure l’utilisation des chaussettes neige sur les pistes d’hiver. Elle concerne essentiellement l’homologation. C’est sur ce point que nous allons maintenant nous attarder.

à Voir aussi : Test et Avis Chaussettes Neige Easysock

Homologation pour les Chaussettes Neige ?

Nous n’avons pas pu dans le cadre de nos recherches trouver une description des tests constituant l’homologation B26. L’homologation B26 est celle qui régit la fabrication des chaussettes et des chaines neige.

Elle est associée à un panneau de la circulation qui rend obligatoire ou qui autorise l’usage de chaines ou de chaussettes neige.

Ce panneau représente un pneu blanc entouré de chaine neige sur un fond bleu. Il se retrouve pour la plupart du temps à l’entrée des pistes de ski ou des routes enneigées.

Ce même logo se retrouve sur l’emballage de certains modèles d’équipements hiver antidérapants. Cela signifie que cet article est conforme à la norme B26.

Il n’existe à ce jour aucune sanction en France pour non-utilisation d’équipements antidérapants homologués. Cependant, d’autres pays de l’Union européenne intègrent dans leur législation des règles très strictes.

La sanction varie en fonction du pays et de ses conditions climatiques.

Si vous désirez vous procurez des chaussettes neige, préférez des modèles bénéficiant d’une homologation B26. Ce sont les seules autorisées sur les pistes skiables ou enneigées.

Même si aucune sanction n’est prévue pour non-respect de la loi B26, nous vous invitons à un comportement responsable en vous équipant de chaussette ou de chaines neige lors de votre départ en vacances.

Petit conseil : les chaussettes neige ne doivent pas être utilisées sur des pistes sèches. Elles ne sont pas non plus adaptées aux pistes trop enneigées. Elles font appel à un entretien régulier qui est le seul moyen d’en profiter longtemps.

à Voir aussi : Test et Avis Chaussettes Neige Impex